Le secret du Temple de Métal. JkTkOft

Actualités

Système

Bibliothèque

Trame

Discord
Pub Saigo no SōheiPub Saigo no SōheiPub Saigo no SōheiPub Saigo no SōheiPub Halloween LS
Dans un monde où les nouvelles générations ont connu les affres de la guerre par le biais d'écrits ou de contes oraux, ces dernières sont soudainement propulsées dans des destins pour eux inimaginables à l'instar de leurs aînés d'autrefois. Incarnez y votre shinobi et osez répondre présent à l'effort de guerre de votre nation. Que vous soyez un militaire, un déserteur, un membre d'une quelconque organisation religieuse ou non, défendez avec corps et âme votre nindõ puisque, finalement, personne ne peut se soustraire à son devoir de ninja.Lire la suite

Bienvenue
...

Derniers messages

Clans

Questions

Partenaires

Pub Saigo no SōheiPub Saigo no SōheiPub Saigo no SōheiPub Saigo no SōheiPub Saigo no Sōhei
Hyōketsu Yosōgai
MP

cofonda

Sa Majesté
MP

cofonda

Senkōga
MP

cofonda

L'équipe au complet

Affute tes armes

NotificationsVoir les nouveaux messages depuis votre dernière visite

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum: Aucun

-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

Équipe SnS
Narrateur
Messages : 50

Fiche du Shinobi
Rang: S✭
Équipement: N/A
Attribut(s):
Voir le profil de l'utilisateur
SAIGO NO SŌHEI


Temple du Métal, à l’ouest de Hi, à proximité de la zone contaminée.

Deux shinobis masqués s’afféraient autour d’un piédestal ancien portant de nombreux sceaux.

— C’est bon, indiqua l’un d’eux, à la voix masculine.

À ses mots, le sceau s’activa avant de disparaitre, laissant paraitre une petite orbe bleutée qui faisait penser à du saphir ou de la tanzanite.

— Elle est magnifique. C’est donc pour cela qu’on risque notre vie, Kenkyo, constata la voix féminine de l’autre individu.
— Il faut que l’on fasse vite, d’après le rapport qu’on m’a donné il y a divers milices et groupuscules qui trainent dans le coin.

Joignant ses actes à la parole, le ninja sorti avec sa partenaire cinq petits rouleaux de parchemin, qu’ils déroulèrent au sol en les enchevêtrant. Kenkyo plaça alors la pierre au centre, là où les parchemins se croisaient tous. Il releva ses manches, révélant sur ses bras et ses mains d’autres marquages à même sa peau.

— Tu sais ce que tu as à faire, n’est-ce pas, Jō ?
— Oui, ne t’en fait pas. Après un blanc elle reprit la parole. Quelle ironie, ce sceau… Je m’étais juré de ne jamais l’utiliser. J’ai toujours vu dans son utilisation par ma famille comme quelque chose de malsain, et pourtant aujourd’hui je me dis qu’il va servir pour une bonne cause. Finalement le monde n’est pas aussi manichéen que je le pensais en quittant mon clan, pensait la jeune femme songeuse.

Kenkyo avait l’air grave, lui aussi repensait sans doute à ce qu’il avait quitté. Il savait que tout n’était pas si simple, pourtant, il n’arrivait pas à pardonner. Son chemin de pensée allait à contre sens de celui de sa partenaire, mais il comprenait. Il secoua la tête pour reprendre ses esprits. Conjointement avec la kunoichi qui l’accompagnait, il exécuta différents mudrās. Chacun avait une techniques bien particulière à utiliser afin de suivre le plan que leur avait fixé le Lycoris Rouge. Kenkyo apposa ses deux mains l’une sur l’autre sur l’orbe, toujours sur les parchemins, et la dénommé Jō fit de même par-dessus. Les sceaux s’activèrent, ceux des parchemins étaient en train de se mouvoir, tout comme certaine marque sur les bras de Kenkyo. Quelques minutes plus tard, la pierre avait disparu, et les deux jeunes shinobis réenroulaient les parchemins. Sur chacun d’eux, on pouvait lire un symbole y figurant, le bois, l’eau, le métal, le feu et la terre. Les éléments chinois représentés par les points cardinaux.

— Personne ne doit se douter de rien et tout doit faire illusion. On doit être prêt à tous sacrifier, même notre vie pour ses rouleaux, sinon, le plan ne fonctionnera pas. Si ça tourne mal, fuis avec seule, et tue-moi si nécessaire, tout est prévu, c’est bien clair ?
— Oui. Pour l’instant, on se les partage, comme convenu ?

Kenkyo acquiesça.

— Oui, fais un point sur les alentours, on a plus de temps à perdre ici.
— On doit sortir pour cela, la protection du temple est encore trop effective. Par contre, on doit faire attention en sortant, il se peut que notre activité ait été repérée.

Le regard du shinobi derrière son masque se posa sur chacun des parchemins tour à tour, et resta plus longuement sur celui avec le kanji du métal. Chassant ses pensées, il récupéra ce parchemin et celui du feu, qu’il glissa dans sa veste, sous la cape qu’il portait par dessus. Lorsque Jō eu fini son inspection, elle se saisit des trois autres les rangeant à sa ceinture, plutôt en vue. Les deux shinobis quittèrent alors le temple comme ils y étaient arrivés.
Dès la sortie du temple, Jō se mis en quête d’information sur les alentours, grâce au pouvoir de son clan. Derrière le masque, on ne pouvait rien voir d’elle, même ses yeux étaient indiscernables à travers les minces fentes du masque, ces vêtements amples n’aidaient guère non plus à prendre des informations sur elle. C’était un peu différent pour Kenkyo, dont on devinait facilement la peau métissé même s'il était encapuchonné, et les yeux gris malgré le masque métallique à tête d’oiseau, dont les orifices oculaires étaient un brin plus large. De plus, on pouvait facilement remarqué à sa taille le bandeau rayé au insigne de Suna, qui ne faisait pas de doute sur ses origines. La tête de la jeune femme se tourna vers son partenaire. Avait-elle découvert quelque chose ?

Information Complémentaire:

halloween
Konohagakure no Seisan
Messages : 4

Fiche du Shinobi
Rang: A
Équipement: N/A
Attribut(s):
Voir le profil de l'utilisateur
Le militaire de l'Insāji Hi observait sagement l'accès principal. Les histoires en rapport avec cet endroit étaient nombreuses et variées. Néanmoins, rien ne pouvait expliquer la raison d'une présence comme celle-ci. Dès lors, l'espoir de la feuille devait obligatoirement interroger les personnages qui se présentaient à lui. › Inutile de chercher le dialogue. C'est un déserteur du village caché par le sable et potentiellement un mercenaire à la solde d'une organisation qui milite pour conquérir entièrement le pays. Le shinobi s'adressait à son confrère du clan de l'éventail. Uchiha Kagami l'accompagnait pour l'occasion et l'occasion qui se présentait à eux était idéale pour jauger sa loyauté. Ce qui allait se passer pouvait déterminer s'il était suffisamment de confiance pour se lier à son organisation et mener le combat de la réunification du pays.

Les mains du trentenaire atteignaient sa sacoche ninja pour se saisir de quatre projectiles qui étaient directement reliés à une note explosive. D'un mouvement direct de la main, les quatre projectiles se logèrent sur le sol de sorte à enfermer les deux cibles dans un carré. › Kekkai Hōjin. L'espoir se relevait alors en haussant considérablement le ton de sa voix afin de se faire entendre par ceux qui étaient potentiellement des ennemis. › Je me disais qu'il était inutile de chercher à dialoguer avec vous. Mais le fait est qu'un de vos mouvements se solderait par un drame, nous pouvons prendre du temps pour nous. Qui êtes-vous et qu'est-ce qui justifie cette présence ? Loin d'être dupe, cette formation explosive était simplement un prétexte pour entamer la lutte à l'information sur le panel technique adverse.

  • Kekkai Hōjin

    Un réseau de quatre étiquettes explosives est placé conjointement autour de la limite d'une zone. Si quelqu'un ou quoi que ce soit arrive à traverser la frontière, les sceaux exploseront lorsque l'intrus atteindra le centre, tuant la cible emprisonnée.

  • +
  • Ninjutsu
Uchiha Kagami
Messages : 6

Fiche du Shinobi
Rang: A☆
Équipement: N/A
Attribut(s):
Voir le profil de l'utilisateur
>>>>> Le personnage KAGAMI UCHIHA est remplacé par un PNJ du staff pour qu'il n'y ait aucune incidence sur la tenue du rp suite à la disparition du rôlliste <<<<<

Le secret du temple de métal ft. Konohagakure no Keisan


Assis sur l’une des branches d’un arbre, Kagami s’offrait le luxe de pouvoir croquer dans l’un des fruits produits par la nature… Si son ami aurait sûrement dit qu’il n’y avait pas le temps pour de telles futilités, l’Uchiha pensait à raison qu’il ne fallait jamais partir en mission le ventre vide… Cette pomme pourrait en effet être le dernier repas de celui qui la dégustait, alors autant la croquer à pleine dents.  

Un déserteur de Sunagakure… Que pourrait-il faire aussi loin de chez lui, dans un pays en proie à la guerre et au mercenariat, peut-être se cachait-il des nombreux prédateurs désirant mettre la main sur lui, sur sa prime et renvoyer son corps au village caché par le sable. Quoi qu’il en soit, piller l’un des temples sacrés Hijins n’était véritablement pas la meilleure des idées pour se faire discret.

— On ne peut pas le laisser faire dans ce cas... Souffla Kagami, déterminé à prouver sa bonne foi à l’espoir de Hi.

Demeurant au côté de son camarade, Kagami se contenta d’attendre la réponse des interlocuteurs… Elle pourrait en effet leur être fatale. Laissant ses pupilles se teintés de rouge, preuve de l’activation du légendaire sharingan et de son appartenance au clan Uchiha, Kagami se contente d’observer ces cibles. Leurs corps, leurs mimiques, leurs mouvements… Si les hommes mentaient, leurs corps le faisait beaucoup moins et il était plus facile de soutirer des informations à quelqu’un lorsqu’on le connaissait.

— Ne vous avisez pas de mentir, on obtiendra ce qu’on veut de vous de gré ou de force. Des menaces qu’il n’hésiterait aucunement à appliquer si les personnes qu’il avait en face de lui se montreraient un peu trop récalcitrantes. Pourquoi venir ici ? Ce temple est sacré pour les Hijins.

Équipe SnS
Narrateur
Messages : 50

Fiche du Shinobi
Rang: S✭
Équipement: N/A
Attribut(s):
Voir le profil de l'utilisateur
SAIGO NO SŌHEI



Deux personnes les toisaient, c’était forcément cela que la jeune femme avait remarqué, et ils n’eurent pas besoin de communiquer davantage à ce sujet pour se comprendre. C’était le privilège de connaître son partenaire. L’un, vraisemblablement le plus âgé des deux, engagea directement les hostilités sans perdre de temps à l’aide de quatre parchemins explosifs. Kenkyo, voyant l’attaque arriver et la réaction de Jō, lâcha au même moment une bombe fumigène. Celle-ci répandit alors immédiatement une purée de pois mauve autour de lui et de sa partenaire. Cela laissa le temps à cette dernière le temps de s’extraire sans difficulté de la zone qui allait être marquée par les parchemins explosifs, en effet, grâce à son dōjutsu, la jeune femme avait pu envisager approximativement la zone délimitée afin de s’en échapper en amont.

Lorsque le nuage fumigène se dissipa, Kenkyo se montra de son côté sans sa cape et à découvert, en plein milieu de la zone piégée. Il préférait être à son aise pour se battre. Ce n’est que quelques instants plus tard — lorsqu’il remarqua les pupilles du partenaire de celui qui l'avait attaqué — qu’il se dit que son choix n’était peut-être pas des plus judicieux. L’un de ses adversaires était un Uchiha dont le dōjutsu octroie à son possesseur l’œil de la perspicacité. Or, un vêtement ample est souvent employé pour en partie de masquer certains mouvements à cette incroyable pupille rouge.

— N’est-il pas sacré pour tous ? N’a-t-on pas le droit de se recueillir dans un temple dans votre pays ? Et puis… Poursuivi-t-il en balayant le sol du regard, j’ai peur que cela ne suffise pas à me retenir. Que tu l’actives ou pas, je ne subirais probablement pas ou très peu de dégâts, à moins que quelque chose ne m’ait échappé, en tous cas je ne vois pas.

Kenkyo restait à sa position, il se doutait que le moindre mouvement brusque et surtout au sol, activerait le piège. Il se contenta de mouvoir ses mains avec dextérité. La droite exécuta rapidement plusieurs mudrās, alors que la gauche plongea dans sa sacoche.

— Si tu me le permets, je vais prendre ceci.

Du même coup qu’il récupérait quelques kunaïs dans sa sacoche, il déversa un peu de son chakra dedans. Pendant ce temps et par-delà la formation de la barrière, Jō regardait le Uchiha avec insistance.

— J’avais bien vu. Tu es un membre du clan Uchiha… Ça promet d’être intéressant.

Après ces simples mots, elle plongea elle aussi sa main dans sa sacoche avant de projeter une salve de shuriken à ses deux adversaires. Aussitôt, Kenkyo projeta à son tour ses armes de lancer, en envisageant l'endroit où ses adversaires se trouveraient après l'esquive ou le contre de la salve envoyé par Jō. Puis de son côté, celle-ci en profita pour se rapprocher du Uchiha, avant d'adopter dans la position de combat propre à son clan défiant son adversaire.

— Reconnais-tu cette position, Uchiha ?

Prête à agir la jeune femme avait visiblement une idée derrière la tête.


Résumé:

halloween
Konohagakure no Seisan
Messages : 4

Fiche du Shinobi
Rang: A
Équipement: N/A
Attribut(s):
Voir le profil de l'utilisateur
Naturellement, l'adversaire répondait convenablement et ce en accord aux attentes du militaire de l'Insāji Hi. S'il avait pourtant bel et bien engagé les hostilités, le fait est que le camp opposé pouvait répondre de manière inoffensive et se plier à la discussion proposée par le trentenaire. Pourtant, c'était loin d'être le cas et une double confrontation se préparait. Un déroulement qui ne le dérangeait pas particulièrement. Ce n'était pas spécialement un pacifique et il n'était pas non plus le genre de ninja à chercher des informations coûte que coûte. Tout ce qui comptait pour lui était la réunification de la contrée du feu. Quant au reste et les nombreux conflits à l'échelle internationale, il n'en avait que faire. Selon lui, ses problèmes étaient déjà suffisamment nombreux et ses objectifs d'ores et déjà fixés pour s'occuper des autres. › Très bien. Si vous ne voulez pas parler, croisons le fer alors. Votre présence m'importe peu. Mais vous n'avez rien à faire ici, alors je vais faire en sorte de vous botter le cul comme il faut. Tandis qu'il terminait sa phrase, le shinobi se focalisait sur les projectiles qui se dirigeaient droit vers lui.

Dès lors, l'espoir frappait ses paumes. › Hari Jizō ! La chevelure du militaire recouvrait entièrement son enveloppe corporelle et bénéficiât d'une propriété suffisamment résistante pour le blanchir contre le premier assaut adverse. Tandis qu'il se séparait d'une bonne partie de son armure capillaire, les signes du serpent, dragon, lapin et tigre étaient formés à la chaîne. › Katon ... Ryūka no Jutsu ! Cette attaque liée à l'affinité du feu était spécialement réservée pour l'individu qui était resté dans le périmètre explosif. De quoi déclencher les notes explosives, en plus d'être confronté à la technique en question.



  • Hari Jizō

    L'utilisateur utilise son chakra pour durcir ses cheveux et les façonner en pointes, qui sont aussi tranchantes que des armes métalliques. Ses cheveux poussent aussi assez longtemps pour s'enrouler autour de lui, servant d'armure.

  • +
  • Ninjutsu


  • Katon: Ryūka no Jutsu

    L'utilisateur crache des flammes de sa bouche qui, comme celles d'un dragon , se déplacent rapidement vers l'avant dans une direction droite. Au contact d'une cible, la zone touchée est engloutie par les flammes. Alors que la technique de la grande boule de feu brûlera tout à proximité, la technique du feu du dragon est plus étroitement focalisée sur sa cible initiale, assimilée à un projectile.

  • +
  • Ninjutsu
    Katon
Équipe SnS
Narrateur
Messages : 50

Fiche du Shinobi
Rang: S✭
Équipement: N/A
Attribut(s):
Voir le profil de l'utilisateur
SAIGO NO SŌHEI



Le sang bouillonnait dans les veines de l’Uchiha. Enfin un affrontement qui allait peut-être s’avérer digne d’intérêt. Il ne savait pas ce que ses deux là faisaient ici, mais ils étaient tous sauf là pour se recueillir vu le comportement et leur tenu. D’ailleurs personne ne se recueillait ici depuis bien longtemps. Ses pupilles rougeoyantes étaient tout aussi impatiente que lui d’en découdre. Gamaki se saisi du tantō dans son dos pour interrompre la course des shurikens dans sa direction à l’aide d’une technique fūton. De son côté, l’allié du Uchiha s’était caché sous ses aiguilles capillaires. Tout en rengainant son arme blanche il se munit d’autant de kunaï que nécessaire pour parer la salve suivante venant de l’autre adversaire. Grâce à l’anticipation de ses sharingan, et à son entrainement, il put interrompre la course des kunaï avec facilité.

— Il en faudra aussi plus pour nous atteindre.

Face à Gamaki, son adversaire féminine restait masquée et avait bien compris que ses vêtements amples desservaient le sharingan. La posture qu’elle prit éclaira immédiatement la lanterne du jeune homme du clan de l’éventail, qui murmura le nom du clan Hyūga. Face à lui, celle-ci semblait satisfaite.

— Cela me rappelle ce membre de la Bunke qui a perdu en combat singulier contre un membre de mon clan alors qu’il cherchait à se rebeller contre les siens… Je crois que le sceau maudit sur son front a eu raison de lui.

Après avoir entendu la réponse de son adversaire, Gamaki acquiesça.

— Tu as raison, trêve de bavardage inutile.

Voyant les mudrās exécutés par son partenaire, le brun gonfla ses poumons à bloc tout en composant la série de mudrā bien connu par son clan.

— Katon : Gōkakyū no Jutsu !

De façon conjointe à l’attaque de son comparse, le Uchiha produisit une déferlante de flamme. Face à la Hyūga, il savait qu’il valait mieux attaquer à distance, malgré sa vitesse, un simple effleurement de cette dernière au mauvais endroit et son système de chakra pouvait s’en retrouver dangereusement affecté. Pour autant, Gamaki savait qu’il ne pourrait pas forcément éviter le combat rapproché, heureusement, la maitrise conjointe du fūton et du kenjutsu pourrait sans doute lui permettre de résister. Pour cela, il fallait déjà que la Hyūga et le déserteur de Suna puisse résister au puissant feu qui venait d’être employé. Ne sachant si ce serait le cas ou non, le représentant du clan à l’éventail était prêt à composer de nouveau mudrā pour contrer une éventuelle riposte.

Résumé:

halloween
Équipe SnS
Narrateur
Messages : 50

Fiche du Shinobi
Rang: S✭
Équipement: N/A
Attribut(s):
Voir le profil de l'utilisateur
SAIGO NO SŌHEI



Le plus âgé des deux opposants s’étaient recouvert de ses cheveux durcit pour contrer la salve de shuriken de Jō. De son côté, le Uchiha avait interrompu leur course à l’aide de son tantō et d’une technique de fūton complétant la taille de la lame. Pour parer la salve de kunaï de Kenkyo, coup de chance ou pas, l’Uchiha avait pris les devants avec son propre lancé de kunaï, sans doute rendu plus aisé par son sharingan, il était indéniable qu’il avait de grand capacité dans le lancer. Les kunaï infusés de chakra jiton tombèrent au sol, non sans avoir transmis leur magnétisme à ceux de Gamaki avec lesquels ils jonchaient le sol. Ce dernier en profita pour répliquer indirectement à la pique que Kenkyo avait prononcé plus tôt. Puis, il évoqua les Hyūga, ayant compris à la posture de son adversaire qu’elle appartenait à ce puissant clan de Hi. Jō répondit sans détour.

— Ne t’avance pas trop, c’est un tout autre combat qui va se jouer. D’autant plus que pour ma part j’appartenais à la branche principale même si j'ai quitté mon clan.
— Inutile de leur en dire davantage.

Le plus âgé passa de nouveau à l’offensive préparant une attaque, directement suivi par son partenaire, tous deux avec une attaque Katon. Alors que les flammes des deux défenseurs de Hi se complétaient pour former un véritable brasier. Mais une première détonation suivi instantanément d’une autre se fit d’entendre. Jō avait attendu le moment propice après avoir fait signe à son partenaire. Commençant par tournoyer sur elle-même pour exécuter une célèbre technique de son clan, elle avait au passage projeté un kunaï explosif en plein sur l'un des marquages de zone que Konahagakure no Seisan avait placé. Entrainant du même coup, l’explosif du parchemin, et celle de la zone tout entière.

Cette action pouvait paraitre kamikaze, pourtant, elle était déterminante et calculé. Le souffle de l’explosion permettant un retour à l’envoyeur d’une grande partie du braisier envoyé contre les deux membres du Lycoris Rouge, en l’occurrence surtout celle orienté vers Kenkyo puisqu'il était au cœur de la zone explosive. D'autant plus qu'il ne fallait pas oublier que celui-ci pouvait en complément compter sur sa technique de transfiguration métallique pour s’en sortir sans encombre. De son côté, la Hyūga démontra une aussi rare qu’admirable technique de son clan réservée à la branche principale — ce qui confirmait par la même ses dires — afin de se protéger du restant de flamme.

Jō se stoppa alors net, et après quelques instants de réflexion et fonça sur le Uchiha pour qu’il soit dans son rayon d’action, après quoi elle prit la pose pour employer les trente-deux poings du Hakke afin de le mettre hors d’état de nuire rapidement. Si l’Uchiha fait attention, il pourra remarquer lors de sa course dans le vêtement de la Hyūga, les parchemins qu’elle y a accroché plus tôt. De son côté, après quelques mudrā Kenkyo apposa ses mains sur le sol en y déversant son chakra. Il fit alors jaillir au pied de ses adversaires des lianes métalliques capable de s’enrouler à leur pied et à leur jambe afin de les immobiliser. Recomposant des mudrā, Kenkyo ouvrit alors sa paume dont émergea progressivement une lame métallique ne présageant rien de bon pour la suite.

Résumé:

halloween
Konohagakure no Seisan
Messages : 4

Fiche du Shinobi
Rang: A
Équipement: N/A
Attribut(s):
Voir le profil de l'utilisateur
La riposte était pour le moins, ingénieuse. Les pupilles du militaire prenaient un rouge étincelant, à l'image des flammes qui ne cessaient de s'illustrer dans cette opposition directe. Tandis que le retour de flamme s'actionnait, il formait une nouvelle série de signe incantatoire, bien que similaire à l'une de ses précédentes séries. Pour cause, il comptait utiliser de nouveau la même technique. › Katon ... Ryūka no Jutsu ! L'idée était simplement que deux techniques classifiées similairement se confrontent pour créer un effet d'annulation. De ce fait, il était inutile de mettre en œuvre une défense bien plus coûteuse en énergie spirituelle.

Pendant que son attention était dédiée à cet échange court, mais intense, le trentenaire remarquait le jaillissement de lianes métalliques, qui provenaient directement du sol. Une vraie plaie pour lui, mais il devait néanmoins réagir rapidement. À priori, cette technique devait simplement l'immobiliser et le rendre vulnérable d'une quelconque façon. Et ça, il ne pouvait pas se le permettre. D'un mouvement rapide de la main, il laissa tomber un projectile au sol : une bombe fumigène. Tandis qu'il se trouvait à l'intérieur de la fumée, les mouvements de ses doigts s'enchaînaient à vitesse fulgurante. Dans un premier temps, il générait un clone à ses côtés. Et au moment où l'emprise touchait à sa fin et devait le condamnait, il échangea sa place avec sa copie parfaite. › Merde alors ! Le nuage de fumée se dissipait et force de constater qu'il était toujours ici, retenu par les lianes. › Je n'ai jamais été très rapide, je suppose que je vais devoir me défendre corps et âme désormais ... Hahaha. Si le militaire ironisait sur la situation, c'est parce que l'original se cachait en réalité dans l'ombre de sa copie. En réalité, le membre de l'Insāji Hi espérait une approche frontale de son opposant.

  • Katon: Ryūka no Jutsu

    L'utilisateur crache des flammes de sa bouche qui, comme celles d'un dragon , se déplacent rapidement vers l'avant dans une direction droite. Au contact d'une cible, la zone touchée est engloutie par les flammes. Alors que la technique de la grande boule de feu brûlera tout à proximité, la technique du feu du dragon est plus étroitement focalisée sur sa cible initiale, assimilée à un projectile.

  • +
  • Ninjutsu
    Katon


  • Kage Bunshin no Jutsu

    L'utilisateur génère une copie parfaite de sa personne.

  • +
  • Ninjutsu


  • Gamadaira: Kageayatsuri no Jutsu

    L'utilisateur s'enfonce dans une ombre quelconque dès lors où il infuse de son énergie spirituelle. L'utilisateur doit retenir son souffle pour maintenir la technique.

  • +
  • Ninjutsu

Contenu sponsorisé
Sujets similaires